École d’architecture
de la ville & des territoires
Paris-Est

Leçons du mardi

La libération de l’objet

Du mercredi 26 octobre 2022
au lundi 23 janvier 2023
Cycle de conférences

Cycle de conférences lancé par l'École d'architecture de la ville & des territoires Paris-Est en partenariat avec le Pavillon de l’Arsenal, coordonné par Thibaut Barrault, architecte et enseignant.

« Construire, c’est assembler des objets aux formes et aux fonctions distinctes, et qui ont chacun subi de nombreuses étapes de transformation et de déplacements. Originellement produit ou fragment du sol, une ressource terrestre est devenue élément d’architecture, et son aspect final témoigne de la trajectoire empruntée et des multiples économies avec lesquelles le projet d’architecture doit négocier : économie de moyens, économie d’énergie, économie de marché, économie de carbone.

Ce cycle de conférences vise à rencontrer des agences d'architecture qui, par leur intérêt pour la construction, participent à la définition de langages conscients et engagés, et, par leur production, proposent de nouvelles formes à la question de l’économie. »

Les trois premières conférences se dérouleront exceptionnellement au Pavillon de l'Arsenal à Paris à 19h.

Mercredi 26 octobre à 19h
Piovenefabi
Environnements

Piovenefabi est un bureau d'architecture fondé par Ambra Fabi et Giovanni Piovene, basé à Milan et à Bruxelles. Le bureau conçoit pour le public, quelle que soit l’ampleur de l’intervention, la commission ou le client. Concevoir pour le public c’est composer avec un contexte partagé et ses nombreuses, presque infinies, interprétations ; cela implique de dessiner des espaces et des objets, supports d’expériences personnelles et collectives. Le bureau travaille pour générer une narration commune en concevant la manière dont cette narration se traduit en détail physique.
L’agence a fait partie de l'équipe des curateurs de la Triennale d'architecture de Lisbonne 2019 - The poetics of reason (commissaire : Eric Lapierre) avec l'exposition What is ornement ? . Les travaux du bureau ont été exposés dans les lieux suivants : Triennale d'architecture de Lisbonne (2016), Rotterdam Biennial (2014), Chicago Architecture Biennale (2015, 2017), Campo (2016), Frac - Orléans (2017), Maniera - Bruxelles (2018).
L'agence construit actuellement l'Hôtel Palace à Bruxelles et la tour résidentielle Chapelle International Lot I à Paris.


Mercredi 02 novembre à 19h
Leopold Banchini
Tears in the Club

Basé à Genève en Suisse, le studio Leopold Banchini Architects vise à développer une architecture éclectique et non dogmatique célébrant la simplicité, l'économie et la durabilité. Le studio considère l'architecture comme un outil permettant de soutenir des façons inattendues et diverses de vivre ensemble et refuse d'utiliser les bâtiments comme des représentations de pouvoir, de richesse ou de supériorité culturelle. Préférant la poésie de la construction à la composition et admirant les réponses directes aux sites et contextes uniques, Leopold Banchini Architects recherche une esthétique humble basée sur la véracité de l'expression contre le fonctionnalisme préconçu.
"Nous utilisons la créativité pour encourager des modèles alternatifs aux méthodes de production commerciales et élargir les définitions traditionnelles de la réalisation de projets en utilisant les cultures DIY comme moyen d'émancipation. Nous remettons en question les relations établies de suprématie du savoir et admirons la beauté des bâtiments néo-vernaculaires et de l'intelligence populaire. Nous voyons les origines des éléments architecturaux au-delà des frontières et des périodes historiques. Nous plaçons les considérations politiques et environnementales au cœur même de notre pratique et abordons l'architecture comme une forme d'action sociale."


Mardi 08 novembre à 19h
Anniina Koivu et Andrea Caputo
U-Joints – A taxonomy of connections (en anglais)

Basée à Milan et à Lausanne, Anniina Koivu est commissaire d'exposition, auteure et consultante, responsable du Master Theory à l'ECAL, Lausanne. Andrea Caputo est architecte.
La conférence « U-JOINTS - A taxonomy of connections » porte un regard sur l'histoire de l'humanité et nous invite à voir le design et l'architecture sous un angle nouveau.
Fruit d'un projet de recherche de quatre ans et d'une série d'expositions, U-JOINTS est avant tout un livre encyclopédique. Complet et interdisciplinaire, l'ouvrage rassemble les voix et les points de vue de plus de 120 auteurs qui « racontent » le design sous la forme d'histoires, d'essais, d'interviews, de déclarations, de visites d'usines, de reportages, de faits et de chiffres et surtout d'une vaste taxonomie des articulations. Les photographies examinent comment les assemblages sont produits, illustrent leurs diverses utilisations ou montrent simplement la beauté inhérente, mais souvent négligée, des connexions dans le monde artificiel.


Les suivantes se tiendront à l'École d'architecture à l'heure du déjeuner.

Entrée libre.

Mardi 15 novembre à 13h en visioconférence
Kozo Kadowaki
Autonomy of Architectural Elements (en anglais)

Kozo Kadowaki est architecte, docteur en architecture, praticien et théoricien de l'architecture, spécialisé dans la conception de systèmes de construction et la construction de bâtiments. Après avoir obtenu sa maîtrise de l'Université métropolitaine de Tokyo en 2001, où il a commencé sa carrière universitaire en tant que professeur adjoint.
Il enseigne actuellement en tant que professeur associé à l'université Meiji ainsi qu'à l'université des arts de Tokyo, et pratique l'architecture au sein de son agence Associates, qui a récemment réalisé « Kadowaki House » (2018). Ses publications récentes en anglais comprennent « Co-ownership of Action : Trajectoires des éléments » (TOTO Publishing, 2020) et « Meanwhile in Japan by Itsuko Hasegawa, Kozo Kadowaki » (Centre canadien d'architecture, 2021). Il a été commissaire de l'exposition du pavillon japonais à la Biennale d'architecture de Venise en 2021, qui portait sur la capacité des immeubles à être partagés.

Lien zoom


Mardi 22 novembre à 13h (reportée)
Charline Dayer et Dafni Retzepi, cofondatrices de SUJETS OBJETS/

SUJETS OBJETS / est une agence d'architecture fondée en 2020 à Genève, par Thierry Buache, Philippe Buchs, Charline Dayer et Dafni Retzepi, qui évolue dans un esprit de collectivité aux horizons diversifiés. En parallèle de la pratique architecturale, chacun.e des membres s'engage dans d'autres domaines, tels que l'enseignement, la recherche et la production artistique, qui viennent nourrir et enrichir leurs réflexions et leurs projets. Guidé.es par l'intime certitude que les espaces de qualité s'adressent à toutes et tous, et ne dépendent ni des finances ni des réglementations, les membres de SUJETS OBJETS / naviguent entre simplicité et innovation.


Mardi 29 novembre à 13h
Thomas Lommée, designer et fondateur de Openstructures

OpenStructures est une méthodologie de conception modulaire et collaborative. Elle facilite les flux circulaires des matériaux et facilite la réparation et la réutilisation de components. En anticipant et intégrant des futurs adaptations dans l’ADN d’un design, ses composants seront interchangeables avec ceux d’autres objets conçu par d’autres auteurs. OpenStructures se déploie à travers d'une exploration continue par une communauté d’auteurs, qui testent et évaluent son potentiel dans l’art, l’architecture (temporaire) et le design.


Mardi 03 janvier à 13h
Barreau et Charbonnet (à confirmer)

Mardi 10 janvier à 13h
Inge Vinck, Architecten Jan De Vylder Inge Vinck

Mardi 17 janvier à 13h
Rotor

Toutes les conférences du cycle sont en entrée libre.

Pour recevoir les communiqués de presse merci de contacter le service communication ou de renseigner votre adresse mail